24-04-2018

Semis de printemps 2018 : un risque limaces important !

 

Les observations au sein des parcelles de l’Observatoire DE SANGOSSE ont repris depuis 3 semaines. Les conditions climatiques de ce début d’année ayant été particulièrement favorables au développement des limaces, celles-ci ont contribué à la reconstitution de populations importantes.

Observation sur les parcelles

C’est ce que viennent confirmer les premiers comptages des piégeurs de l’Observatoire DE SANGOSSE. Cette semaine, ils ont observé en moyenne 6 limaces par m² en tournesol et 7 limaces par m² en maïs.

En effet, comme l’illustre le schéma ci-dessous, les pluies soutenues de ces dernières semaines ont accompagné la reprise de l’activité limaces dans les parcelles bien plus tôt que l’année dernière.

Avec des conditions climatiques qui s’améliorent, la reprise des terres ainsi que les semis de printemps vont pouvoir progresser.

La plus grande prudence est de mise cette année pour les futures implantations des cultures de printemps compte tenu des populations recensées dans les parcelles.

 

Evaluez dès maintenant la présence des limaces

Afin d’éviter tous dégâts dans les cultures, il est fortement conseillé de se rendre dans les parcelles pour évaluer précisément l’activité limaces.

Pour un comptage facilité, nous recommandons l’utilisation de pièges à limaces :

Agissez en cas d’infestation  sur les futurs semis de printemps

  • Si la parcelle n’a pas été semée, il est recommandé de mettre en place dans la mesure du possible des méthodes de lutte alternative (travail du sol, décalages des dates de semis…), et de réaliser une application* en pré-semis.
     
  • Si la parcelle est semée ou en voie d’être semée, il faut intervenir dès le semis avec une application* en localisé à l’aide de micro-granulateur** ou avec une application en plein à l’aide d’un épandeur centrifuge.

 

 

 (*) toute intervention doit être raisonnée et résulter d’une évaluation du risque à la parcelle.

(**) avec un produit ayant l’homologation pour les applications localisées.